• Élizabeth Bigras-Ouimet

Rentrée scolaire 2020 ; Entrer en relation avec l'autre.

Mis à jour : 28 sept. 2020

Par Élizabeth Bigras-Ouimet, Auteure et Éducatrice spécialisée avec baccalauréat.

La rentrée scolaire 2020 sera unique pour tous. Parents, enfants, ados, cégépiens, universitaires et tous ceux qui travaillent dans le milieu scolaire seront confrontés dès la fin août à une nouvelle façon d'apprendre et d'enseigner. Personne ne peut prévoir les jours prochains. L’incertitude fait peur. Tout changement apporte son lot d'anxiété, d'anticipation, de remise en question. Mais tout changement est aussi porteur d'ouverture et d'empathie. Jamais une rentrée n'aura créé autant de liens entre membres professionnels, familles et étudiants.

Il y a quelque chose de profondément humain qui ressort de notre pandémie. Le système de l'éducation déploie ses ailes et revient à sa source même, celle de créer des liens intervenant/élève basés sur la relation directe avec l'élève. Nous ne parlons plus d'évaluation académique ni de rendement, mais centrons nos efforts sur les meilleures conditions possibles pour favoriser un environnement sain pour l'élève, en respectant des règles sanitaires, en respectant aussi le besoin d'entrer en relation avec l'autre.

L’être humain se définit par ses relations, ses liens d’attachement, ses phares qui le guident tout le long de sa vie. C’est en entrant en relation avec les autres qu’’il se construit, se nourrit, se reconnait comme personne à part entière.

L’enfant apprend en jouant avec ses amis, l’adolescent se construit une personnalité par ses rapports sociaux, l’adulte a besoin d’amitiés fidèles, d’amour et de reconnaissance professionnelle, l’ainé lutte contre l’isolement en gardant éveillé son besoin d’être avec les autres, d’appartenir à un groupe, de participer à des activités sociales. Les habilités sociales se définissent selon nos expériences personnelles et il est important de les entretenir tout le long de notre vie.

Même en temps de pandémie, il est important d’aller vers les autres, de maintenir ses relations, de sortir de sa bulle. Nous sommes chanceux, car nous sommes à l’ère des communications virtuelles où il est possible de se parler par vidéoconférence, d’étudier à distance, de garder le contact même si on est loin l’un de l’autre. Cette situation n’est peut-être pas optimale, car le contact direct avec l’autre sera toujours le meilleur, mais elle permet tout de même de lutter contre l’isolement social.

Si vous vous sentez anxieux avec la rentrée scolaire, voici quelques petits trucs bien simples à intégrer à votre routine. Vous pouvez aisément le faire avec des enfants ou des ados disposés à les faire.

- Juste avant le déjeuner, assoyez-vous confortablement sur le lit, une chaise ou un coussin et prenez une grande inspiration en comptant 4 secondes. Pendant ces 4 secondes, dites par exemple « Je fais entrer la joie en moi » ou « je fais entrer la confiance en moi » ou toute autre chose que vous désirez inspirer.

Retenez votre souffle 4 secondes.

Relâchez votre souffle en 4 secondes et dites ce que vous désirez expirer : « J’expire la peur », « j’expire l’angoisse » etc.

Répétez 4 fois.

- Tenir un petit carnet où chaque soir vous noterez les belles choses que vous avez vécues dans votre journée. Cette activité peut se faire en famille aussi et permet de centrer son attention sur les belles choses qui se sont passées dans la journée plutôt que sur les contraintes.

- Prévoir des moments d’échanges où vous pouvez discuter avec vos enfants ou d’autres adultes. Ces moments sont importants, car ils permettent d’entretenir les relations, de s’ouvrir aux autres et d’accueillir ce que les autres nous confient.

- Faites une promenade chaque soir pour relâcher physiquement et mentalement la pression de la journée. Si vous êtes seul, faites un petit bilan de votre journée et surtout, ne vous jugez pas peu importe ce que vous avez vécu. Si vous faites la promenade en famille, vous pouvez soit en profiter pour parler de la journée ou profiter de ce moment pour garder le silence et aider l’enfant à apprivoiser celui-ci. Le silence fait aussi partie de la communication!

- Dessinez! Cette activité permet de se détendre que vous soyez adulte ou enfant ou adolescent ou ainé.

- Faites du sport! Ne serait-ce que de jouer avec un ballon dans une cour d’école, bougez!

Soyez bon avec vous. Soyez bon avec votre enfant. N’oubliez pas vos ainés, car la rentrée les affecte aussi. On est tellement occupé qu’on oublie souvent de garder contact avec ceux qui sont seuls à la maison. Pourquoi ne pas les appeler quelques soirs par semaine et partager avec eux votre quotidien…

Je vous souhaite une belle rentrée. C'est normal de se sentir inquiet, d'avoir peur. Mais nous passerons tous au travers cette pandémie avec le sourire derrière notre masque. Cette rentrée sera historique et nous la traverserons ensemble, non pas main dans la main, mais avec courage et bienveillance.




240 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ne pas vendre mes informations personelles

© 2020 Le BALUCHON, la plateforme web

Conception Jbouthiller & Adamourouellet. 

Merci à Wix.fr

Tous droits réservés ©

PRODUITS & SERVICES

 

LA PLATEFORME WEB 

0